Quelles seront les formalités pour aller au Royaume-Uni après le Brexit ?

0

Le Royaume-Uni s'apprête à sortir de l'Europe au plus tard le 31 janvier 2020. Voici les formalités pour les touristes, avec ou sans accord sur le Brexit.

brexit
Le Premier ministre britannique Boris Johnson souhaite un Brexit le 31 octobre 2019, avec ou sans accord. (Photo DR)

Les formalités en cas d’accord sur le Brexit

  • Si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne le 31 janvier 2020 dans le cadre d’un accord sur le Brexit, rien ne changera pour les visiteurs jusqu’en 2021.
  • Les ressortissants de l’Union européenne pourront se rendre au Royaume-Uni avec une simple carte d’identité en cours de validité ou un passeport en cours de validité, au choix. Aucun visa ne sera nécessaire.

Les formalités en cas de Brexit sans accord

  • Si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans accord de sortie, la situation ne sera pas catastrophique pour autant : comme dans le cas précédent, les ressortissants de l’Union européenne pourront se rendre au Royaume-Uni avec une simple carte d’identité. Et, là non plus, aucun visa ne sera exigé pour les Européens.
  • Alors quelle différence ? Dans le cas d’un Brexit sans accord, le gouvernement britannique mettra plus rapidement fin à la liberté de mouvement. Les ressortissants européens pourront alors toujours se rendre au Royaume-Uni avec leur carte d’identité en cours de validité mais la durée de leur séjour ne pourra pas excéder 3 mois. Au-delà, il faudra un visa.
  • Ce scénario n’est toutefois pas encore très clair. Pour mettre fin à la liberté de mouvement, le gouvernement britannique devra effectivement obtenir l’accord du Parlement. Or les relations entre le gouvernement et le Parlement ne sont pas au beau fixe, c’est un euphémisme…

Le tourisme, une activité moteur au Royaume-Uni

  • Au final, il faut surtout retenir que les Européens pourront toujours visiter le Royaume-Uni. Le Brexit, avec ou sans accord, n’est pas un rideau de fer qui va tomber sur la Manche. Au contraire, le Royaume-Uni a besoin de la manne financière apportée par les visiteurs européens, son premier marché !
  • Le Royaume-Uni a effectivement  accueilli 37,9 millions de visiteurs en 2018 et il espère en recevoir un million de plus en 2019. Selon les statistiques de Visit Britain, les touristes ont dépensé un total de plus de 26 millions d’euros sur place en 2018. Et Londres est évidemment au cœur des statistiques : les 10 premières attractions les plus visitées se trouvent dans la capitale Britannique, avec en tête la Tate Modern, le British Museum et la National Gallery.
  • Autre chiffre important : le tourisme fournit un peu plus de 3 millions d’emplois dans le pays, soit près de 10% du nombre total d’emplois dans le pays. Autant dire que le tourisme est veillé de près !
touristes londres
Des touristes dans les rues de Londres. (Photo David Iliff)

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.